Quand les marques s’incrustent à l’écran


Depuis quelques années, les marques ont bien compris les avantages que pouvaient représenter le cinéma ou la télévision. C’est pourquoi, il n’est pas improbable aujourd’hui d’apercevoir une canette de Coca-Cola, une paire de chaussures Nike ou encore une voiture de la marque Audi dans nos séries ou films préférés. Et aujourd’hui, nous nous penchons sur quelques exemples de cette pratique plus si anodine que ça.

UPSIDE DOWN...

Personne n’a pu passer à côté du raz-de-marrée Stranger Things. La série diffusée sur la plateforme Netflix depuis 2016 propose ainsi à ses téléspectateurs une plongée au coeur des années 80 tout en jouant sur la nostalgie de cette période. Vêtements, musique, tout est là pour accentuer le côté rétro ! L’occasion rêvée pour certaines marques de déterrer certains de leurs anciens produits parfois oubliés du grand public. C’est notamment le cas de Coca-Cola qui a profité de la troisième saison de la série pour remettre en avant un de ces produits le plus controversé de son histoire : le New Coke ! Boisson censée remplacer la recette originale du Coca-Cola afin de contrer Pepsi, elle ne convaincra pas le grand public qui militera pour le retour du “vrai Coca”. La série offre donc une occasion rêvée pour Coca-Cola de commercialiser son New Coke durant un laps de temps limité… peut-être en vue d’un retour définitif ?

 

EN VOITURE !

 

Ce n’est pas parce qu’on est un super-héros qu’on n’a pas besoin de voiture ! Et en cela Audi l’a bien compris. La marque est ainsi présente dans de nombreux films Marvel depuis 2008 et notamment au sein de la saga Iron Man. L’occasion pour Audi de promouvoir un grand nombre de ses nouveaux modèles qui ne sont conduits par nul autre que Tony Stark en personne. Le partenariat a même permis la commercialisation de voitures en édition limitée aux couleurs des héros de l’Univers Cinématographique Marvel et l’intégration des voitures dans certains comics mettant en scène les Avengers, preuve s’il en est de la réussite de ce partenariat insolite mais qui a finalement porté ses fruits.

 

EN AVANCE SUR SON TEMPS

 

1989, Retour vers le Futur 2 sort dans tous les cinémas et le monde découvrait la vision du futur du réalisateur Robert Zemeckis et plus précisément de l’année 2015 peuplée d’hoverboards, d’hologrammes et de voitures volantes. Mais l’objet de toutes les convoitises reste bien évidemment les fameuses chaussures Nike autolacantes portées par Marty McFly ! Objet de tous les fantasmes geeks durant des années, beaucoup de personnes se demandaient si ils verraient un jour ces fameuses chaussures être commercialisées par la marque. Et ce fût chose faite en 2016 lorsque Nike annonça la mise en vente d’une édition limitée reprenant le design des célèbres baskets dans le cadre d’une tombola dont les fonds ont été reversés à la Fondation Michael J.Fox (l’acteur phare de la saga) qui oeuvre dans la recherche d’un traitement contre la maladie de Parkinson. Un rêve devenu réalité pour certains et qui donne lieu à une bonne action !

 

COLIS PAS SI PERDU

 

Si beaucoup de monde se souvient de Wilson, le ballon de volleyball, qui accompagne Tom Hanks dans le film Seul Au Monde, les colis FedEx qui sont au centre de l’intrigue ont également une importance bien particulière. Si la fin du film voit le paquet être remis à son destinataire, prouvant ainsi que FedEx tient toujours ses promesses, elle a également eu un impact positif sur la popularité de l’entreprise de livraison. En effet, suite à la sortie du film, le chiffre d’affaires de FedEx a considérablement augmenté, si bien que la marque a par la suite réalisé différentes campagnes de publicité inspirées du film dont une reprenant tout simplement la trame du long-métrage ! Une belle récompense pour la marque qui a participé activement à la production du film.

 

Et vous, avez-vous remarqué d’autres placements de produits ?


Posté le:

Voir aussi



Un site web à portée de clic : Notre expertise à votre service !

Posté le:

Lire

Des marques de plus en plus engagées

Posté le:

Lire

Quand les marques s’incrustent à l’écran

Posté le:

Lire